il s’agit de…

Avant d’enseigner à des étudiants espagnols, je n’avais jamais vraiment prêté attention à cette erreur, qui est pourtant aussi commise par les étudiants anglophones, dans une moindre mesure. J’ai récemment compris pourquoi, grâce à une étudiante espagnole qui m’a expliqué qu’en espagnol, le même verbe existait, mais qu’il était utilisé différemment.

L’erreur dont je parle est celle qui revient souvent dans l’utilisation du verbe s’agir. C’est un verbe qui ne peut être utilisé qu’avec le pronom impersonnel il comme sujet. 

On ne dit pas :

  • *L’article que j’ai lu s’agit de politique.
  • *Le film s’agit d’un tueur en série.
  • *De quoi s’agit ton livre ?

Pour exprimer ces idées, on pourrait dire que l’article que j’ai lu parle de politique ou traite de politique. De même pour le film. Le film parle d’un tueur en série. C’est l’histoire d’un tueur en série. Et on pourra demander : “De quoi est-il question dans ton livre ?” ou encore “De quoi parle ton livre ?”, par exemple.

Quelques utilisations correctes de s’agir : 

  • De quoi s’agit-il ? (= de quoi est-il question ?)
  • Pourquoi es-tu triste ? C’est à cause du mauvais temps ? Mais non, il ne s’agit pas de ça !  (= il n’est pas question de ça, ce n’est pas pour ça que je suis triste)
  • Quand il s’agit de boire un coup, il est toujours partant ! (= quand il est question de boire un coup, il est toujours prêt)
  • Tu as raté tes deux premiers examens. Il s’agit maintenant d’être un peu plus sérieux et d’arrêter de sortir tous les soirs ! (= il est important, il importe…)

 

Leave a Reply