Concordance des temps à l’oral

Quand on apprend le français, on apprend ce qui nous semble souvent une infinité de règles et on s’efforce à les comprendre, à les mémoriser et à les appliquer. Puis, quand on voyage en France ou dans un autre pays francophone, on se rend compte que les locuteurs natifs ne respectent pas toujours ces règles et on peut se demander pourquoi on a passé tant de temps à les apprendre si elles ne sont même pas respectées par les Français eux-mêmes. 

Je vous dirai donc que pour pouvoir briser les règles, il est tout d’abord essentiel de bien les connaître ! Quand on atteint un niveau avancé, quasi natif, on devient capable de manipuler la langue comme les natifs. En anglais, à l’oral, je fais consciemment des “fautes” de grammaire parce que les codes de l’oral sont très libres et que ça m’amuse. Mais je connais les règles ! Ce qui est vrai aussi, c’est que certains natifs ne connaissent eux-mêmes pas très bien les règles de leur propre langue et ça, c’est un peu plus problématique de mon point de vue, mais c’est aussi pour cette raison que leur grammaire est parfois douteuse. Cependant, ils n’ont en général aucun problème à se faire comprendre. 

Ce dont j’aimerais parler aujourd’hui, c’est de la concordance des temps. On commence en général à l’étudier en B1 avec le discours rapporté, on continue en B2 et on y revient régulièrement pour être sûr d’avoir bien assimilé les règles et ne pas les oublier. 

On apprend qu’au discours rapporté, le présent devient l’imparfait, le passé composé devient le plus-que-parfait, le futur devient le conditionnel, etc. 

Exemples : 

  • Ils dînent à 19h tous les soirs. 

→  Julia m’a dit qu’ils dînaient à 19h tous les soirs.

  • J’ai dansé toute la nuit. 

→ Elle m’a dit qu’elle avait dansé toute la nuit. 

  • J’appellerai Matteo demain. 

→ Elle m’a dit qu’elle appellerait Matteo demain.

Voici donc trois exemples de concordance des temps bien appliquée selon les règles de grammaire officielles. 

Cependant, il est très possible que vous entendiez des locuteurs natifs dire : 

  • Julia m’a dit qu’ils dînent à 19h tous les soirs.
  • Elle m’a dit qu’elle a dansé toute la nuit. 
  • Elle m’a dit qu’elle appellera Matteo demain. 

Ce n’est pas ce que vous apprenez dans les manuels de français et pourtant, c’est ce que vous êtes susceptible d’entendre en France. C’est la différence entre le français standard et le français familier. Pour ma part, j’ai tendance à plutôt parler en français standard, mais je pense qu’il peut m’arriver de temps à autre de ne pas faire la concordance à l’oral, selon le contexte. Les trois exemples ci-dessus ne me choquent pas du tout à l’oral, même si je remarque immédiatement que la grammaire n’est pas correcte. 

Leave a Reply