Préparer l’écrit du DELF B2

Tout d’abord, il est important de savoir ce qui vous attend le jour de l’examen. Vous aurez une heure pour écrire un texte de 250 mots minimum (sans limite maximum). Ce texte devra être structuré de façon cohérente (avec des connecteurs logiques) et répondre à la consigne. Il est primordial de bien lire et analyser l’énoncé avant de commencer à écrire car si l’on ne comprend pas bien la question, on peut facilement répondre à côté et faire un hors sujet.

Voici un exemple de sujet : 

Source : http://www.ciep.fr/en/delf-tout-public/sample-papers

La première chose à faire, c’est vous demander quel genre d’écrit vous devez produire et qui vous êtes quand vous écrivez : ici, vous devez écrire une lettre au maire (donc, une lettre formelle) et vous êtes une personne qui vit dans un immeuble dans une zone piétonne du centre-ville et vous représentez les habitants de votre immeuble

Ensuite, il faut vous demander quelle est la situation : le maire a décidé d’ouvrir des rues de la zone piétonne pour que les autobus puissent circuler pendant la journée. 

Enfin, il faut bien comprendre pourquoi vous écrivez : vous devez contester cette décision, c’est-à-dire que vous n’êtes pas d’accord et vous devez justifier vos raisons

Une fois que tout ceci est clair, vous pouvez commencer à faire un plan. Essayez toujours de trouver trois arguments. Plus vous commencez à mettre vos idées sur papier vite, plus vous aurez de temps pour écrire votre essai. Donnez-vous 5 minutes pour écrire tout ce qui vous passe par la tête. Pourquoi vous et les habitants de votre immeuble êtes en désaccord avec la décision du maire ? Vous pourriez parler de bruit, de pollution, de danger, de trottoirs trop étroits, d’enfants qui ne pourront plus jouer dans la rue, du fait que si les rues sont ouvertes aux bus, il est évident que certains automobilistes et autres motoristes vont saisir cette opportunité pour les emprunter également, comme cela a été le cas dans une ville voisine où il n’y a plus de zone piétonne, etc. Vous pourriez donnez des exemples précis d’habitants de votre immeuble pour lesquels cette décision affecterait grandement leur qualité de vie, comme madame Dupuis qui se déplace en fauteuil roulant et pour qui l’arrivée de véhicules dans la zone serait une catastrophe car les trottoirs ne sont pas assez larges pour son fauteuil. Cette pauvre résidente a acheté un appartement récemment dans cette zone justement parce qu’elle était piétonne et commode pour sa situation. Etc.

Une fois que votre plan est défini, vous commencez à écrire. N’oubliez pas de connecter vos idées avec des connecteurs logiques.  

Il faut vous mettre dans la peau d’une autre personne pendant une heure et trouver des arguments adaptés à la situation. Ce n’est pas toujours évident d’être inspiré par un sujet, et c’est pour ça que c’est important de ne pas se présenter à l’examen sans préparation. Il faut écrire des textes, encore et encore, et plus on écrit, plus on trouve ça facile. On n’atteint pas le niveau B2 sans travail sérieux !

Quand vous êtes le représentant ou la représentante d’un groupe de personnes, vous pouvez par exemple commencer votre lettre par : En tant que représentant des / Au nom des habitants de l’immeuble Les Hortensias, rue du commerce…

Quand vous devez contester, vous pouvez écrire : je tiens à / je souhaiterais vous faire part de mon/notre mécontentement…

Si vous écrivez régulièrement, vous développerez des automatismes et vous saurez utiliser le vocabulaire adéquat pour chaque situation. Vous serez aussi plus prompt à trouver des idées, à donner des exemples originaux. Une de mes étudiantes qui écrit au niveau B2 donne toujours des noms aux personnes qu’elle mentionne dans ses écrits et elle invente des noms de villes dont je n’ai jamais entendu parler mais qui sonnent bien. 

Il est très utile de pratiquer sa créativité car vous n’êtes pas seulement évalué sur votre vocabulaire (qui doit être étendu) et votre grammaire (qui doit être bien contrôlée et variée) mais aussi sur votre capacité à présenter des faits et argumenter avec des points pertinents. La cohérence et la cohésion de votre écrit sont très importantes aussi (entendez : connecteurs logiques présents et bien utilisés). Et c’est aussi plus amusant et intéressant d’écrire des textes nouveaux à chaque fois !

Il faut aussi savoir s’adapter à la situation. Vous ne vous adresserez pas de la même façon au maire de votre ville et aux internautes qui vont lire votre contribution à un forum en ligne. 

Leave a Reply