La lettre formelle : les formules de congé

Comme pour les formules de salutations, les formules de congé que l’on retrouve à la fin des lettres formelles françaises diffèrent de celles qu’on utilise en anglais et si vous voulez faire bonne impression, il est important de savoir conclure une lettre. 

Dans un courriel, vous pouvez utiliser Cordialement, suivi de votre signature. Mais dans une lettre formelle, on attend plus que ça ! 

Il y a tout une liste de formules de congé que l’on peut écrire, mais je dis souvent à mes étudiants d’en mémoriser une ou deux et de les utiliser dans chaque lettre qu’ils écrivent pour que cela devienne un automatisme. Je suis moi-même moyennement à l’aise avec ces formules très françaises que je trouve un peu pompeuses, mais si je dois communiquer de façon officielle avec une administration française, par exemple, je les utilise sans me poser de questions. 

Il est évidemment important d’adapter la formule à la situation. On ne conclura pas exactement de la même façon une lettre de motivation, une lettre de réclamation ou une lettre adressée au Maire. 

Pour une lettre de motivation, vous pouvez écrire : Dans l’attente d’une réponse que j’espère positive, je vous prie de recevoir mes sincères / meilleures salutations. 

Pour un courrier administratif :

  • Je vous prie de recevoir, Madame, Monsieur, mes salutations respectueuses.
  • Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués. 

Pour une lettre plus solennelle :

  • Dans l’attente de vous lire, je vous prie de croire, Monsieur le Président, à ma très haute considération.
  • Veuillez croire, Madame la Maire, à l’assurance de ma considération distinguée.

Toutes ces formules ne sont que des exemples. Il en existe beaucoup d’autres et si vous avez déjà vos habitudes et que vous êtes sûr de vous, ne changez rien ! Il m’est souvent arrivé de lire des formules un peu étranges (confusion entre expression et assurance, par exemple) mais à vrai dire, je ne suis pas certaine que ce soit un véritable problème car j’aurais tendance à penser que peu de gens s’en apercevraient. 

Leave a Reply