Tu me manques, je te manque, il manque quelque chose

Voici un verbe qui pose souvent problème. L’an dernier, j’ai travaillé quelque temps dans une école en Espagne, et pour mon dernier cours, ma collègue préférée avait préparé une petite surprise pour moi. Elle avait acheté un joli cahier dans lequel elle avait fait écrire un petit mot à tous les étudiants de cette classe. Une des étudiantes a écrit : “nous allons vous manquer beaucoup“. 

Elle avait raison, dans le sens où, en effet, les élèves de cette classe allaient me manquer (I was going to miss them). J’avais vraiment passé de bons moments avec eux. Mais ce qu’elle voulait dire, c’est que j’allais leur manquer ! (they were going to miss me)

Elle est loin d’être la seule à être un peu confuse avec ce verbe car sa construction est différente du verbe to miss en anglais ou echar de menos en espagnol. Il peut être construit avec la préposition à, la préposition de, sans préposition, ou avec la forme impersonnelle. Il peut aussi avoir plusieurs sens.

  • Mes amis me manquent. (I miss my friends) (Ils manquent à qui ?  à moi)
  • Son chien lui manque. (He/She misses his/her dog) (Il manque à qui ? à lui/elle)
  • Il manque de patience avec les enfants. (He lacks patience with kids)
  • Elle ne peut pas s’acheter de nouveaux vêtements parce qu’elle manque d’argent. (She can’t buy new clothes because she doesn’t have enough money)
  • Il est parti trop tard et a manqué son train. (He left too late and missed his train)
  • Allô, je peux parler à Emilie ? Tu viens de la manquer, elle est sortie il y a cinq minutes. (Hello, can I talk to Emilie? You’ve just missed her, she went out five minutes ago)
  • Il manque un mot dans cette phrase. (A word is missing in this sentence)

On peut aussi manquer à sa parole, ce qui veut dire qu’on avait fait une promesse mais qu’on ne l’a pas tenue. 

A la forme négative, on peut ne pas manquer de faire quelque chose, ce qui signifie ne pas oublier : Je ne manquerai pas de venir vous voir quand je serai en France. 

On peut manquer (de) mourir, c’est-à-dire qu’il s’en est fallu de peu, qu’on a failli mourir. On peut l’employer avec d’autres infinitifs dans ce sens et ils ont toujours une connotation négative.

C’est aussi un verbe que l’on retrouve dans des expressions : 

  • ça n’a pas manqué : on peut dire ceci quand quelque chose qu’on attendait s’est produit. Par exemple : J’avais parié qu’il serait en retard, et ça n’a pas manqué ! 
  • il ne manquait plus que ça ! : on dit ceci dans une situation qui était déjà désagréable et à laquelle vient s’ajouter une dernière circonstance qui la rend encore plus désagréable. Par exemple, vous tombez en panne de voiture en pleine campagne et votre téléphone portable n’a plus de batterie. Et là, il se met à pleuvoir. Vous pouvez dire : il ne manquait plus que ça !

Si ce verbe vous fait peur, forcez-vous à l’utiliser jusqu’à ce que vous l’apprivoisiez ! Il est très utile. On peut manquer de tellement de choses : de goût, de tact, d’appétit, de courage, de temps, de souffle, de recul, etc. 

Leave a Reply