Nous trois ou rien

Depuis que j’ai déménagé, je ne regarde plus de films ou de séries. J’ai annulé mon abonnement à Netflix parce que je me suis fait une entorse à la cheville et j’ai dû arrêter de courir. Mais je vais recommencer très bientôt car je crois que ma cheville va mieux. Et je vais avoir besoin de Netflix si je veux tenir assez longtemps sur le tapis de course. 

Je me disais aussi que ça serait une bonne idée de recommencer à aller au cinéma. Au moins d’essayer pour voir si l’expérience est plaisante ici. En Espagne, je suis allée dans une salle espagnole une seule fois en trois ans. Et j’ai vu quelques films français à l’institut français. Un dont je me souviens  bien, c’est Nous trois ou rien. Le directeur du film, Kheiron, était dans la salle et avait répondu à quelques questions de spectateurs après la projection. Ce film m’avait fait à la fois rigoler et pleurer. Et quand je dis à la fois, c’était vraiment ça. Il y avait des moments où je rigolais parce que c’était drôle, tout en pleurant parce que c’était triste.

Dans ce film, Kheiron raconte l’histoire de sa famille. Une histoire très touchante qui offre un aperçu de la vie en Iran dans les années 70-80. Kheiron joue le rôle de son père, alors militant pour la démocratie et opposant au régime du shah. Il se retrouve en prison pendant plusieurs années pour s’être opposé au pouvoir. Je ne sais plus s’il a été libéré de prison car le régime a été renversé ou pour une autre raison, mais avec l’ayatollah Khomeini au pouvoir au début des années 80, il devient évident pour la famille que la démocratie n’est pas près d’être instaurée en Iran. Les parents de Kheiron sont jeunes, lui est tout petit, et ils décident de fuir le pays où ils craignent pour leurs vies. Ils préparent leur départ en cachette. Ils doivent être très discrets et au-dessus de tout soupçon. 

On assiste à la préparation de leur périple et on espère qu’ils ne seront pas trahis. On tremble pour eux quand ils arrivent à la frontière turque et on est plié de rire aussi. J’ai oublié les détails, mais ils finissent par arriver en France, en région parisienne, et le film nous montre les débuts difficiles de leur vie en France et comment ils ont réussi à s’intégrer et à construire une nouvelle vie dans ce pays qui les a accueillis.  

Un super film que je recommande vivement !

Scroll to Top