Article défini VS article indéfini

C’est un point de grammaire qu’on apprend en première année de français, et pourtant, il arrive que les étudiants de niveau avancé ne le maîtrisent pas. Surtout au pluriel ! Je corrige régulièrement des erreurs entre les et des.

En anglais, l’article n’est pas toujours nécessaire au pluriel, et je pense que la confusion vient de là.

Voici quelques exemples que j’ai relevés dans des écrits d’étudiants, qui font par ailleurs peu d’erreurs :

  • *durant des années précédentes, on a vu…
  • *les pays qui ont les institutions supérieures reconnues…
  • *les universités qui peuvent offrir les expériences intéressantes…
  • *je lis les livres en français tous les jours

Ce que je remarque le plus souvent, c’est les utilisé à la place de des, mais comme on peut le voir dans le premier exemple, l’inverse arrive aussi.

En anglais, on dirait : during the last few years, countries that have well-known universities, universities that can provide interesting experiences, I read books in French

Dans le premier exemple, on sait de quelles années on parle : celles qui ont précédé. On ne parle pas de quelques années aléatoires, mais on parle précisément de celles qui ont précédé. Il faut donc utiliser l’article défini.

Dans les trois exemples suivants, on pourrait remplacer l’article par quelques. En anglais, on pourrait ajouter some. On ne parle pas d’institutions supérieures en particulier, ni d’expériences en particulier. Dans le dernier exemple, on ne sait pas de quels livres on parle. Ce n’est pas défini. Il faudrait donc utiliser l’article indéfini des dans ces trois cas.

Quelques exemples corrects :

  • Durant des années, j’ai cru qu’il était qu’il était peintre. Mais il est sculpteur. (on ne sait pas précisément de quelles années on parle : quelques années à un certain moment dans le passé)
  • Durant les années qui ont précédé sa naissance, j’ai beaucoup voyagé. (on sait de quelles années on parle : celles qui ont précédé sa naissance)
  • Les pays qui ont les institutions supérieures les plus reconnues sont en majorité anglophones. (on sait de quelles institutions on parle : celles qui sont le plus reconnues)
  • Les pays qui ont des institutions supérieures reconnues sont des pays riches. (on ne sait pas exactement de quelles institutions on parle)
  • Je lis le livre que tu m’as prêté. (on sait de quel livre on parle : celui que tu m’as prêté)
  • Je lis un livre très intéressant. (on ne sait pas précisément de quel livre on parle)

Si vous savez que vous avez des problèmes avec les articles, essayez d’analyser vos erreurs et de prendre le temps de réfléchir quand vous les utiliser, sans vouloir aller trop vite. Ce n’est pas un point de grammaire difficile, mais si vous faites l’erreur depuis des années, il faudra probablement un peu de temps avant d’arrêter de la faire.

Leave a Reply