La galette des rois

Je ne suis pas religieuse et n’ai pas été élevée religieusement, mais on fêtait quand même Noël dans ma famille et d’autres fêtes chrétiennes, comme beaucoup de gens en France. Le 6 janvier, c’est l’Épiphanie selon le calendrier grégorien. Je ne me suis jamais trop posé la question de savoir ce que ça voulait dire quand j’étais petite. Tout ce que je savais, c’était que ce jour-là, on mangeait de la galette des rois. Je ne connaissais rien des rois mages, mais j’adorais la galette des rois!

En avez-vous déjà entendu parler ? Si vous êtes en France actuellement, vous pouvez sans aucun doute en voir beaucoup dans les supermarchés et les boulangeries. Une galette, ça ressemble à ça :

Et à l’intérieur de la galette, il y a une fève. C’est un petit objet, traditionnellement en porcelaine, mais je doute qu’il le soit encore. Quand j’étais petite, je les collectionnais. On mangeait toujours plus d’une galette chaque année, avec la famille et les amis et au fil des ans, j’ai eu l’impression qu’on pouvait trouver des galettes tout au long du mois de janvier, et non plus seulement début janvier.

On coupe la galette en plusieurs parts et la personne dont la part contient la fève devient le roi ou la reine pour la journée. Si on est la reine, on peut choisir un roi et vice versa. Et on peut porter une couronne en carton doré qui atteste notre nouveau rang.

Aujourd’hui, je ne peux plus manger de galette, et je doute pouvoir en trouver facilement ici de toute façon, mais je vous encourage à l’essayer si vous en avez l’occasion ! Si vous aimez la frangipane, vous vous régalerez !

J’en ai aussi essayé à la pomme et au chocolat. Délicieux !

Scroll to Top