On ou l’on

Quand on écrit, on peut parfois ajouter l’ devant on, par souci de style. Ce n’est pas une obligation, mais cela permet d’écrire dans un style plus soutenu. On le fait aussi à l’oral par souci d’éviter deux sons vocaliques qui se suivent et également pour éviter de prononcer /kõ/.

Quelques exemples :

  • Si l’on veut être en bonne santé, il faut manger équilibré.
  • Il y a toujours du bruit en Thaïlande, où que l’on aille.
  • Quoique l’on pense de lui, il n’est pas si désagréable que ça.
  • La Suisse est un pays l’on vit bien.
  • J’ai parlé à la personne à qui l’on est supposé demander des informations mais elle n’a pas su me répondre.

On évitera cependant d’utiliser le l’ devant le son /l/. Il sera préférable de dire : Si on lit des livres en version originale, on apprend beaucoup de vocabulaire. (plutôt que si l’on lit)

Leave a Reply