C’est le jour des crêpes !

Le 2 février, c’est la Chandeleur. Je ne me suis jamais vraiment demandé d’où ça venait ni ce que ça voulait dire quand j’étais enfant. Tout ce qui m’importait, c’était que ce jour-là, on mangeait des crêpes.

Puis, j’ai commencé à enseigner le français et tous les ans, à cette période, la Chandeleur est LE thème qu’il faut aborder. Parfois même, selon les écoles, on fait des ateliers cuisine et les étudiants font des crêpes. J’ai eu l’occasion de participer à un tel cours avec de jeunes ados et une super prof et c’était vraiment génial, mais en général, les cours de cuisine en école de langues, je dirais que ce n’est pas trop ma tasse de thé. C’est compliqué à organiser, on salit ses vêtements, les élèves peuvent se brûler, et comme on ne peut pas surveiller tout le monde en même temps, certains élèves en profitent pour oublier de parler français. Puis, il faut tout nettoyer.

De plus, comme c’est un thème qui revient tous les ans dans les écoles de langues, les étudiants sont susceptibles de l’avoir déjà étudié l’année précédente. Et celle d’avant. Et celle d’avant s’ils suivent des cours depuis longtemps. Etc.

Puis, comme je ne peux pas manger de gluten, je ne veux pas penser aux crêpes. J’aimais tellement les crêpes quand je pouvais en manger ! J’en ai fait des centaines, voire des milliers au cours de ma vie.

Maintenant, j’en mange rarement, mais dès que je tombe sur une crêperie où ils font des crêpes à la farine de sarrasin, j’y entre immédiatement et je commande une galette.

Je pense que la plupart des gens connaissent les crêpes, grâce à cette chère mondialisation. J’ai mangé des crêpes dans des crêperies à Kyoto, à Ho Chi Minh Ville, à Las Vegas, à Détroit, à Madrid, etc. Et pourtant, j’ai rencontré quelques personnes au fil du temps qui pensaient que les crêpes pouvaient seulement se manger sucrées. L’idée de mettre du jambon et du fromage dans une crêpe leur paraissait étrange.

Alors si vous ne connaissez que les crêpes sucrées, je vous encourage vivement à essayer les crêpes salées, aussi appelées galettes. Si vous êtes intolérant au gluten, assurez-vous que la farine de blé noir (farine de sarrasin) ne soit pas mélangée avec de la farine de blé et faites-vous plaisir !

Maintenant, j’ai faim et je vais aller demander à Google s’il y a une crêperie à Bangkok avec des options sans gluten. Je suis optimiste car j’ai déjà trouvé une pizzeria 🙂

Si vous voulez regarder une courte vidéo sur la Chandeleur, en voici une :

Leave a Reply