trop VS très

Récemment, une amie française a passé quelque temps chez moi et quand nous ne travaillions pas, nous passions notre temps ensemble à papoter. Mon mari, qui comprend beaucoup de français mais dont le niveau ne lui permet pas de participer à nos conversations, a remarqué quelque chose à force de nous écouter. Un jour il m’a dit “So, when you say trop, you actually mean très, right ?”

Je dois dire que j’étais assez impressionnée, car je ne pensais pas qu’il était capable de repérer ce genre de détails. Puis peu de temps après, une étudiante de niveau avancé m’a également parlé de trop et de très, pour me demander des précisions sur leur utilisation. Et c’est vrai que si l’on ne vit pas en France, ce n’est pas une évidence.

À l’oral, il est très commun d’utiliser trop pour dire très. Je le faisais beaucoup à l’adolescence et je me faisais reprendre par les adultes agacés par cet usage. Adulte, je le fais encore de temps en temps, surtout quand je participe à une conversation animée avec des amis. Je m’entends le dire et je souris intérieurement parce que plus personne n’ose me reprendre maintenant et je parle comme je veux ! Na !

Vous pouvez l’entendre dans des phrases telles que :

  • Demain c’est les vacances, je suis trop contente !
  • Sa sœur est trop sympa !
  • J’ai trop envie d’aller voir ce film au ciné !
  • Les voisins ont fait du bruit toute la nuit, je suis trop en colère.
  • Cet acteur, il est trop beau !

Dans ces 5 phrases, trop signifie en fait très (ou plutôt très très). Certains puristes désapprouvent cet usage, mais le fait est qu’il existe et qu’il est très commun quand on trouve que très ne suffit pas pour exprimer ce que l’on ressent ! Rien ne vous l’oblige à l’utiliser cependant. C’est plutôt du langage “jeune” (utilisé par les jeunes).

Leave a Reply