Avoir beau

Si vous étudiez au niveau B2 ou au-delà, vous avez probablement déjà croisé cette structure en étudiant les connecteurs logiques de concession. C’est là qu’on la retrouve en général.

Pourtant, je n’entends jamais mes étudiantes l’utiliser, sauf si je leur fais faire de la grammaire et que je les force à utiliser la structure. Je pense que c’est parce qu’elles ne sont pas à l’aise avec la formulation et qu’elles préfèrent l’éviter.

Alors aujourd’hui, je vais essayer de vous donner envie de l’utiliser. Au moins d’essayer pour vous rendre compte que ce n’est pas bien sorcier!

Observez ces phrases :

  • J’ai beau manger sainement, j’ai toujours mal au ventre.
  • Elle a beau dormir huit heures par nuit, elle est constamment fatiguée.
  • Ma fille aura beau me supplier, je ne lui achèterai pas de voiture.
  • Il a beau avoir vécu 10 ans au Vietnam, il ne parle pas un mot de vietnamien.
  • J’ai eu beau étudier tout le week-end, j’ai raté mon examen.

Si vous lisez ce blog, vous êtes censé comprendre ces phrases et je suis sûre que vous pouvez remarquer qu’elles expriment toutes un effort inutile. Je fais l’effort de manger sainement mais malgré ça, j’ai toujours mal au ventre ! J’ai fait l’effort d’étudier tout le week-end mais j’ai quand même raté mon examen. Pour les autres, on ne peut pas tout à fait parler d’effort, mais l’idée est la même. Cela ne sert à rien qu’elle dorme 8 heures par nuit car elle est constamment fatiguée. Quant à ma fille, ça ne servira à rien qu’elle continue à me supplier, je ne lui achèterai pas de voiture. Et lui, bien qu’il ait vécu si longtemps au Vietnam, il ne sait pas parler la langue.

Retenez donc cette structure quand vous voulez exprimer un effort inutile : AVOIR BEAU + INFINITIF / INFINITIF PASSÉ

Leave a Reply