Rectification orthographique : les nombres

Règle C2 dans le Grand vadémécum de l’orthographe moderne recommandée.

C’est une règle pour laquelle je savais qu’il y avait eu des rectifications car cela fait des années que je vois les nombres orthographiés de plusieurs façons, parfois avec des traits d’union partout, d’autres fois avec des traits d’union seulement entre certains mots. Jusqu’à ce que je lise le Grand vadémécum de l’orthographe moderne recommandée récemment, j’écrivais les nombres selon les règles que j’avais apprises à l’école, donc sans tenir compte des rectifications.

Et pourtant, je trouve que les changements rendent l’écriture des nombres beaucoup plus simple : la réforme préconise de mettre des traits d’union entre tous les mots d’un numéral composé. Pas seulement entre certains nombres précis.

Par exemple :

  • 372 : trois-cent-soixante-douze
  • 5622 : cinq-mille-six-cent-vingt-deux
  • 7400 : sept-mille-quatre-cents
  • 19000 : dix-neuf-mille
  • 8 143 051 : huit-millions-cent-quarante-trois-mille-cinquante-et-un

Facile, non ?

Et c’est pareil pour les numéraux ordinaux (qui indiquent un ordre)

  • 194ème : cent-quatre-vingt-quatorzième
  • 4321ème : quatre-mille-trois-cent-vingt-et-unième

Quelques petits rappels utiles :

  • mille est invariable (et on ne dit jamais *un mille)
  • cent (100) prend un s seulement s’il y en a plusieurs et qu’il n’y a rien derrière : deux-cents (200), mille-sept-cents (1700), mais deux-cent-trente (230), mille-sept-cent-quatre (1704)
  • Pareil pour vingt (20) : quatre-vingts (80), mais quatre-vingt-dix (90)
  • million et milliard ne sont pas invariables : ils prennent un s s’il y en a plusieurs.

Leave a Reply