prendre congé VS prendre un congé

Ces deux expressions se ressemblent beaucoup mais n’ont pas du tout le même sens !

J’aime bien le mot “congé” mais les apprenants ont tendance à lui préférer le mot “vacances”. Parfois, ça marche bien, d’autres fois, ce n’est pas tout à fait correct. Si vous ne travaillez pas le mercredi par exemple, vous ne pouvez pas dire que le mercredi est votre jour de vacances. C’est votre jour de congé ! On pourrait dire qu’en règle générale, les vacances durent plus longtemps que les congés, même si parfois, vous partez en vacances pendant vos congés, et qu’ils deviennent la même chose. On peut aussi être en congé sans partir en vacances. Ou, si l’on ne travaille pas habituellement, on peut partir en vacances mais on n’est pas en congé. Les vacances, ce serait holidays ou vacation en anglais. Les congés, time off (work).

Dans l’expression prendre un congé, on garde l’idée de time off work. On peut y ajouter des précisions selon la situation.

  • Mon amie Ewa va avoir des jumeaux et va prendre un congé maternité d’un an.
  • Je pense prendre un congé sabbatique dans quelques années pour voyager et profiter de la vie.
  • De plus en plus d’hommes prennent des congés paternité.
  • Je vais prendre un jour de congé la semaine prochaine pour me reposer, j’en ai besoin !

Dans l’expression prendre congé, le sens du mot congé diffère. On ne parle plus d’une période de repos. Quand on prend congé, on salue et on s’en va. Je dirais que ce n’est pas très utilisé dans la vie quotidienne, mais c’est une expression qui existe et que vous êtes susceptible de lire et d’entendre. Elle appartient plutôt au registre soutenu. On prend congé, ou on prend congé de qqn.

  • La soirée était bonne mais Julia était fatiguée et a décidé de prendre congé.
  • Je pars pour un long voyage et j’ai pris congé de tous mes amis cette semaine.

Leave a Reply