Offrez du français à Noël !

  • Niveau avancé
  • Cours à suivre à son rythme, conçu et supervisé par une prof qualifiée et expérimentée, qui est également une examinatrice de DELF et de DALF certifiée
  • Inclus : accès au cours pendant un mois, 1 podcast, accès au blog pour étudiant·e·s avancé·e·s (plein de vidéos exclusives)
  • Je vous enverrai une carte cadeau imprimable (et personnalisable sur demande) avec un code d’accès au cours, qui sera accessible un mois à partir de la date d’accès
  • Carte cadeau valable 1 an à compter de la date d’achat

C’est là que ça se passe !

Quiz en ligne et en direct

Quiz sur Zoom pour étudiant·e·s avancé·e·s.

À partir de la semaine prochaine, je vais proposer des quiz en direct sur Zoom. Je vais essayer plusieurs formats pour voir ce qui marche le mieux, d’où un prix réduit de £5 pour commencer.

Si vous souhaitez y participer, vous pouvez vous inscrire ici. 3 sessions sont proposées pour le même quiz, pour couvrir les différents fuseaux horaires.

5 participant·e·s maximum, et 3 mimimum pour que la session ait lieu.

Vous devrez allumer votre caméra et parler pour répondre aux questions. C’est l’occasion de tester votre français !

Cours de perfectionnement pour apprenant·e·s avancé.e.s

Je suis un peu silencieuse ici ces derniers temps, car j’ai migré sur mon nouveau site où je supervise le cours de perfectionnement, dirige un cours de préparation au DALF C1, tiens un blog, fais des podcasts et propose de nouvelles ressources pour apprenant·e·s avancé·e·s.

Si vous êtes curieux·se vis-à-vis du cours de perfectionnement, j’ai enregistré une présentation pour expliquer ce que c’est. Comme je ne suis pas encore complètement à l’aise avec les vidéos et l’enregistrement de ma voix, parfois je bogue et en général, je le réalise rapidement, mais là, j’ai bogué sur la deuxième diapo et j’ai décidé de le laisser ainsi, car je m’en suis rendu compte une fois que c’était terminé. Je referai peut-être cette présentation. Ou pas…

Je n’ai pas l’intention d’accepter un nombre infini d’abonné·e·s car je tiens à continuer à gérer le site moi-même et à être disponible pour chaque abonné·e. Je n’ai pas fixé de nombre limite pour l’instant, mais je verrai au fur et à mesure. Je tiens à ce que cela reste une petite communauté, de préférence composée d’apprenant·e·s passionné·e·s par la langue française et ayant des centres d’intérêt semblables aux miens et une vision du monde similaire à la mienne.

Nouveau site – nouveaux cours de français avancé

Cela fait maintenant quelques mois que je travaille sur un nouveau projet et il est bientôt prêt à être mis en marche.

Comme je travaille principalement avec des élèves de niveau avancé, qui me disent depuis des années que c’est quasi-impossible de trouver du bon matériel adapté à leur niveau, qui les aiderait à progresser plus vite et que j’ai moi-même souvent eu du mal à trouver du matériel adapté au niveau de mes élèves, j’ai décidé que j’allais en créer moi-même.

J’ai mis du temps à trouver un format qui pourrait marcher. J’ai fait pas mal de recherches, j’ai fait quelques essais, et je suis arrivée à quelque chose qui me plait bien et qui correspond au niveau des élèves avec qui je travaille, et aussi à leur personnalité. J’ai testé le format avec cinq élèves : une a compris qu’elle n’avait pas tout à fait le niveau requis et ce que voulait dire le niveau C1 et a décidé de passer le B2 à la place ; une a trouvé que c’était trop intense et qu’elle aurait du mal à suivre le rythme ; deux (que j’avais accompagnées dans leur préparation du DALF C1, qu’elles ont toutes deux obtenu) ont préféré suivre une version allégée du cours et ont pu acquérir certains automatismes et se rendre compte des points qu’elles avaient besoin de continuer à travailler ; et la dernière a suivi le cours pendant à peu près 6 mois de façon assidue et a sans aucun doute amélioré certaines compétences et enrichi son vocabulaire tout en approfondissant ses connaissances grammaticales. Elle travaille à plein temps, elle a un poste à responsabilité, mais le français a une place importante dans sa vie et elle y consacre du temps chaque jour. Elle pose des questions quand elle ne comprend pas quelque chose clairement. Elle s’interroge quand elle s’exprime pour savoir si c’est la meilleure façon de dire ce qu’elle veut dire. Elle observe la langue. Elle fait des rapprochements entre les mots. Elle ne reste pas en surface. Elle prend son temps. Elle comprend que l’acquisition de certains concepts prend du temps et nécessite du travail et de l’investissement personnel.

J’ai adoré travailler avec elle car même si ça me prenait beaucoup de temps, c’était extrêmement enrichissant pour moi aussi. Je pouvais ressentir sa passion, son intérêt, son envie d’apprendre, sa soif de tout comprendre. Et c’est pour les apprenant.e.s un peu comme elle que j’ai créé ces nouveaux cours. La majorité de mes élèves sont un peu comme ça aussi. Vraiment passionné.e.s par les langues et le français en particulier et avec une véritable envie d’approfondir et de mieux comprendre la langue, son fonctionnement, ses subtilités. Je crois qu’aucun.e d’entre eux/elles ne trouve le français facile. Je crois aussi que je me méfierais grandement de quiconque me dirait trouver le français facile. Le français est une langue extrêmement compliquée, complètement illogique, et très élitiste aussi. Je suis presque sure que personne ne la maitrise à 100%.

Dès le 5 septembre, mon cours de perfectionnement sera disponible, avec deux niveaux d’intensité : un plus intense, avec 4 séries d’activités par mois (abonnement premium), et un moins intense avec 2 séries d’activités par mois (abonnement light). Les descriptions détaillées sont disponibles sur le site. Il y aura également des podcasts et un blog accessible aux abonné.e.s. Les abonné.e.s premium auront également la possibilité de participer à des sessions sur Zoom (places limitées). Je superviserai les commentaires, répondrai aux questions et corrigerai les erreurs des abonné.e.s au cours de perfectionnement. Dans la limite du raisonnable bien entendu.

Cela fait maintenant plus de trois ans que je tiens ce blog, destiné au départ à mes élèves, et j’y ai passé beaucoup de temps. Je poste aussi sur Instagram régulièrement depuis plus de deux ans. Tout ce travail gratuit me prend beaucoup de temps et peu de gens semblent prêts à le soutenir, alors que je peux voir qu’il est lu par un certain nombre de personnes à travers le monde. Et je refuse de mettre de la publicité sur mon site. Mais nous vivons dans un monde où les gens semblent ne plus vouloir payer pour des informations / du contenu de qualité… Je trouve ça triste et dangereux, mais ainsi va le monde, et je ne suis qu’une petite personne qui ne pourra probablement rien y changer. Mais je peux arrêter de passer mon temps à travailler pour des prunes.

Je ne veux pas totalement arrêter de proposer du contenu gratuit, car je sais qu’il y a des gens qui n’ont vraiment pas les moyens de payer pour du contenu de qualité, mais ce blog ne sera plus une priorité. Mon nouveau site et mes élèves régulier.ère.s seront ma priorité professionnelle, et je ferai d’autres choses que de travailler gratuitement dans mon temps libre.

Mon nouveau blog, qui sera connecté au cours de perfectionnement sera sur mon nouveau site, ici, à partir du mois de septembre et sera réservé aux abonné.e.s.

Je n’accepte plus de nouveaux élèves pour des cours individuels mais si vous recherchez des cours de français pour niveaux avancés, que vous avez envie de continuer à progresser, que vous aimez travailler à votre rythme, tout en ayant la possibilité de poser des questions à une prof compétente, ou si vous avez besoin d’aide pour préparer le DALF C1, allez faire un tour sur mon nouveau site !

Nouveau projet

Peu active sur le blog en ce moment, car je travaille sur un nouveau projet pour lequel j’ai besoin de temps et d’énergie pour créer et rechercher. J’espère pouvoir commencer à l’expérimenter d’ici à cet été et continuer à le développer jusqu’à ce qu’il soit ce que je voudrais qu’il soit. C’est un projet pour apprenant.e.s avancé.e.s et j’ai plein d’idées géniales, mais le temps passe très vite et j’ai aussi mes cours à préparer et à donner, et ma vie à vivre aussi.

Comme je n’ai pas de secrétaire et que je fais tout toute seule pour le moment, je ne peux pas être au four et au moulin en même temps et je refuse d’être esclave de mon travail. La vie est bien trop courte pour cela, même quand on aime ce qu’on fait, comme moi.

J’étais en congé la semaine dernière et j’ai lu un livre recommandé par une de mes chères étudiantes. En anglais. Dying To Be Me, écrit par Anita Moorjani. Je l’ai trouvé extrêmement intéressant. Fascinant même. Je l’ai écouté car il était lu par l’autrice. Son histoire est extraordinaire car elle a vécu une expérience de mort imminente, et le récit qu’elle en fait est des plus intéressants. Tout cela m’a bien fait réfléchir et je l’ai recommandé à tout mon entourage. Mon mari est en train de le lire ainsi qu’une de mes amies. Qui elle m’a recommandé une série documentaire sur Netflix sur le même sujet. Dès que j’aurai un moment, je la regarderai !

J’ai aussi écouté pas mal de podcasts, mais je parlerai de ça une prochaine fois !

Plateforme de streaming en français

Cela fait un petit moment que je veux vous parler de cette plateforme mais je voulais avoir le temps d’y faire un tour avant de la recommander.

La vérité, c’est que je n’ai pas vraiment eu le temps de le faire. Je ne sais même plus comment j’ai été informée. C’était il y a quelques semaines je crois. Par email. Ou peut-être sur Instagram.

J’y ai fait un mini tour et comme c’est TV5 monde qui propose cette plateforme, j’aurais tendance à vous encourager à faire de même. Vous y trouverez des films, des séries, des documentaires, des podcasts, etc., tout ça en français bien évidemment, et chose intéressante, pas seulement du français de France.

Message à mes élèves : je compte sur vous pour me dire ce que vous en pensez ! 😉

Congés d’été

J’ai été beaucoup moins active sur ce blog cette année que les précédentes. Ecrire quotidiennement prend du temps (et ne me rapporte pas d’argent) et cette année, j’ai surtout envie de lire (ça ne me rapporte pas d’argent non plus, mais j’apprends beaucoup !)

Je n’ai pas quitté Bangkok cette année. Tous mes projets de voyage sont tombés à l’eau. Toutefois, je m’estime chanceuse de vivre où je vis car on n’a pas été affectés par la pandémie comme beaucoup d’autres pays. On a eu peu de cas, peu de morts, et on a repris une vie plus ou moins normale dès le mois de juin. Si je reste dans mon quartier, je n’ai pas l’impression que le monde est en crise. Par contre, je suis allée en centre-ville un soir récemment, et c’était assez choquant de voir une rue d’ordinaire très animée complètement silencieuse, sans touristes. Beaucoup de bars et restaurants étaient fermés. La rue principale était pratiquement déserte. Il n’y avait que les prostituées du quartier, qui se fondent habituellement dans la masse. C’était étrange.

Je ne sais pas ce que je vais faire de ma semaine de congés. Je ne prévois plus de déplacements à l’avance. Si la plupart des hôtels et des compagnies aériennes m’ont remboursée, j’attends toujours qu’une certaine compagnie aérienne me rembourse les quatre vols qu’elle a annulés. Si vous voyagez en Asie, évitez Air Asia ! Quand tout va bien, ils sont assez efficaces mais en cas de problème, ne comptez pas sur eux pour reconnaitre vos droits en tant que consommateur. Vous n’en avez tout simplement pas à leurs yeux. À l’avenir, je prendrai moins l’avion et je paierai un peu plus cher pour voler avec des compagnies qui respectent les droits de leurs clients. J’ai menacé mon mari de ne plus lui parler s’il réservait un seul vol avec cette compagnie.

Je vais peut-être aller quelques jours au bord de la mer la semaine prochaine. Je prendrai cette décision à la dernière minute. Tout peut changer tellement vite maintenant que je préfère attendre.

Je ne suis pas super sereine ces jours-ci. J’ai postulé pour une place en master auprès d’une université européenne. J’adore mon travail, j’adore enseigner le français et j’adore mes élèves, mais j’ai envie de faire quelque chose qui a plus de sens à mes yeux.

J’ai toujours été en colère contre les injustices. J’ai géré cette colère à ma façon au cours des années. Parfois silencieusement, parfois en faisant beaucoup de bruit, mais j’ai rarement été entendue. On m’a souvent dit que je n’avais pas de quoi me plaindre, que j’exagérais. Je suis née dans un pays riche, dans une famille qui n’était pas dans le besoin. Je n’ai pas compté le nombre de fois où mes parents m’ont dit “De quoi tu te plains ? T’as tout pour être heureuse !” Ils n’ont jamais compris ma colère, ma révolte. Ils n’ont jamais voulu la comprendre. Si bien que j’ai quitté le nid familial très jeune et que j’ai coupé les ponts avec ma famille il y a très longtemps. Aux yeux de beaucoup, ma révolte signifiait que j’étais une personne difficile. Comme toutes les femmes qui refusent les standards que veut leur imposer la société, n’est-ce pas ?

J’ai toujours su que j’étais une fille, puis une femme, et j’ai toujours détesté comment on me traitait à cause de ma condition féminine. Je l’ai déjà dit sur ce blog à maintes reprises. Mais pour rien au monde je ne voudrais être un homme. Ce n’est que quand le mouvement Me Too a commencé que je suis devenue consciemment féministe. Car pour la première fois, je voyais une lueur d’espoir. Et depuis, je veux être activement féministe. Je veux vivre une vie féministe. Je suis en train de lire Living a Feminist Life de Sara Ahmed. Je prends mon temps pour le lire car je le savoure. Je me reconnais tellement dans ce qu’elle écrit et j’admire son écriture.

À travers mon féminisme conscient et mes lectures de ces dernières années, j’ai aussi pris conscience du fait que malgré ma colère contre le système patriarcal, j’avais bénéficié de ce système en tant que personne blanche, hétéro, avec un corps dans la norme. J’étais tellement focalisée sur mes propres problèmes que je n’avais pas prêté beaucoup attention aux problèmes de ceux qui subissaient le système encore plus que moi. Et je ne sais pas encore exactement comment je vais pouvoir m’impliquer et être plus active contre les injustices de ce monde, mais je ne veux plus seulement m’indigner et pleurer de rage. Je veux agir. Je veux défendre et me battre pour les personnes opprimées, je veux être sur le terrain et faire quelque chose qui a le potentiel d’améliorer les vies des laissé.e.s-pour-compte.

Alors c’est dans cet esprit que je prends mes congés. J’espère avoir une réponse de l’université bientôt et s’ils ne m’offrent pas une place pour ce master, il faudra que je trouve un autre moyen de me créer un réseau et de m’engager.

Je vais continuer à enseigner en ligne quelques années encore et je vais essayer de continuer à publier des posts sur la langue française, sur ce blog et sur Instagram, mais j’ai encore beaucoup de choses à apprendre et à analyser en matière d’injustices, et j’ai l’intention de lire énormément en attendant de réaliser mon objectif à long terme, qui est de m’engager à plein temps pour une cause qui me tient vraiment à cœur. Très probablement celle des femmes.

Y a pas que le français dans la vie, y a aussi la Zumba

Un post un peu différent aujourd’hui.

Le monde entier est plus ou moins confiné. Tout le monde a dû annuler ses vacances, ses projets, ses activités et je sais que pour moi, le plus dur a été quand les salles de sport ont fermé. J’ai un surplus d’énergie et de rage que j’ai besoin d’extérioriser et comme je suis plutôt pacifiste, je le fais en faisant du sport. CrossFit, course sur le tapis de course, Zumba, tout ce qui peut me faire me dépenser en transpirant beaucoup en fait.

Quand ma salle de sport a fermé, comme beaucoup, j’ai immédiatement commandé de l’équipement sportif, car j’ai la chance d’en avoir les moyens et d’avoir pu bouger mes meubles pour me constituer un petit espace sportif dans mon salon. Je fais de la muscu et grâce à YouTube et tous les super instructeurs et instructrices qui proposent des vidéos gratuites et variées, mes séances de sport ne sont jamais répétitives et c’est ce qui marche pour moi.

Par contre, j’aime aussi danser mais je ne suis pas très douée. J’adore la Zumba et avant cette crise, j’allais aux cours de mon amie Bea, qui vient du Guatemala et qui est prof de Zumba depuis de nombreuses années, pour adultes et pour enfants. Elle est aussi formatrice de profs. Elle a dû arrêter de donner des cours dans les salles de sport où elle travaille d’habitude et elle s’est organisée pour donner des cours en ligne. Après quelques petits couacs au début, elle maitrise maintenant très bien les outils qu’elle utilise et j’adore prendre part à ses cours.

Il paraitrait que les salles de sport vont rouvrir mi-juin, mais bien sûr, les choses peuvent encore changer, et en attendant, je vais continuer à retrouver Bea et les autres sur Zoom deux fois par semaine. Elle propose 5 cours collectifs chaque semaine et des cours pour les enfants.

Si vous aimez danser, essayez les cours de Bea ! Vous pouvez réserver ici. 5 dollars pour une heure, ce serait dommage de s’en priver ! Et si vous n’avez jamais fait de Zumba auparavant, ce n’est pas grave, on s’améliore avec la pratique ! Un peu comme le français ! Si on est comme moi et que l’on a du mal à coordonner ses bras et ses jambes, ça prend plus longtemps, mais ça reste très divertissant et très libérateur. Je me sens toujours vraiment positive après les cours.

Peut-être que l’on se croisera chez Bea 😉

Son Instagram : zjbeatriz

Les vacances sont presque finies

Ça y est, on est enfin en janvier et cela me réjouit. Je n’aime pas du tout la période des fêtes de fin d’année et le côté quasi obligatoire de faire “quelque chose” pour fêter ça.

Passer Noël en Inde avec des amis hindous était idéal pour moi. Il faisait beau, on était en bonne compagnie, et je me suis à peine rendu compte que c’était Noël. Le jour de l’an était plus évident car l’événement se reflétait dans le prix des logements. Payer 60€ une chambre d’hôtel qui en coute d’habitude 6 ne me disait rien, surtout que le nouveau prix ne voulait pas dire que la chambre serait différente, plus propre, sans insectes, etc. Pour 10 fois le prix habituel, vous pouviez avoir exactement la même chambre. Du coup, comme je n’avais aucune envie de payer 200€ pour une nuit d’hôtel et que j’avais réservé des billets d’avion flexibles, j’ai avancé mon retour et j’étais de retour à Bangkok pour le 31, que je n’ai évidemment pas fêté dans un bar cool, où il aurait fallu payer au moins 100€ pour avoir le privilège de boire des cocktails avec des inconnus qui m’auraient sans aucun doute bousculée, marché sur les pieds, renversé leur bière dessus, tout en remuant sur de la musique trop forte.

Au lieu de cela, je suis allée diner assez tôt avec mon mari dans un restaurant indien, car la cuisine indienne me manquait déjà et est parfaite si vous ne pouvez pas manger de gluten et qu’en plus vous êtes végane.

Puis on a passé la soirée chez nous, rien que nous deux, et c’était super. J’ai fini pompette et c’était très drôle.

Je ne prends jamais de résolutions pour la nouvelle année parce que ce n’est pas un concept qui marche pour moi (j’avais essayé l’an dernier, je n’en ai tenu aucune), mais cette année, je veux lire encore plus de livres qui parlent de femmes, de droit des femmes, de l’histoire des femmes, d’expériences de femmes, je veux lire plus d’écrivaines, découvrir plus de femmes exceptionnelles et j’espère voir le mouvement Me Too continuer à évoluer dans la bonne direction, plus de femmes puissantes prendre la parole pour dénoncer les injustices faites aux femmes et les injonctions impossibles de la société, et plus d’hommes prendre conscience de leurs privilèges et agir en véritables alliés des femmes. Je veux aussi lire et apprendre plus sur toutes les autres formes de discriminations dont j’avais en fait si peu conscience jusqu’à récemment, ou plutôt dont mes connaissances étaient très limitées et par conséquent la reconnaissance de mes propres privilèges également. J’espère que les mentalités françaises vont enfin évoluer mais quand je vois la première affaire qui fait scandale en France cette année, je me dis que la route va être longue. Voyez pour vous-même en lisant cet article de France Info. Il y est question de pédocriminalité et “d’artistes”. À vomir.

Je continuerai à partager mes lectures en français, les podcasts français que j’écoute, des articles, des artistes, et évidemment, je continuerai à m’inspirer de mes formidables étudiant·e·s pour vous parler de grammaire, de vocabulaire et de phonétique, entre autres.

Pour mes étudiant·e·s : je serai en Europe cet été et mes horaires seront donc différents pendant quelques semaines.

Bonne année 2020 !

Vacances et changements à venir

Aujourd’hui, je pars en vacances et je vais me déconnecter pendant deux semaines.

D’habitude, je n’aime pas cette période de l’année, mais l’année dernière, j’ai passé de super vacances avec mon mari dans le nord de l’Inde, dont j’avais parlé dans un post à notre retour. Nous avions rendu visite à une amie française qui vit là-bas et qui nous avait conseillé d’aller à Majuli, où nous nous étions fait des amis assamais.

Ces amis nous ont rendu visite à Bangkok il y a quelques mois, et nous allons les retrouver aujourd’hui dans le sud de l’Inde. J’ai hâte de me détendre et de découvrir de nouveaux endroits. Je suis sure que les paysages qui nous attendent vont me donner des frissons. Mon amie nous a organisé une petite aventure par la route, on va faire beaucoup de kilomètres et beaucoup de découvertes et j’espère rentrer détendue, reposée, la tête remplie d’images magnifiques et de souvenirs fantastiques.

J’ai décidé d’effectuer quelques changements à la rentrée car j’ai besoin de temps pour travailler sur un projet qui me tient à cœur. Je ne sais pas si je vais parvenir à mener ce projet à bout, mais je veux essayer. C’est un projet qui nécessite du temps et de l’énergie pour que ma créativité puisse se mettre en oeuvre.

Et comme je n’ai envie de me débarrasser d’aucun·e de mes élèves, cela signifie que je vais être moins active sur ce blog. Je vais continuer à écrire des articles, mais moins souvent, pas tous les jours. Je republierai peut-être d’anciens posts avec quelques améliorations. Je continuerai à partager des articles que j’estime intéressants (pour le contenu ou pour la langue), des podcasts, des séries, etc., et je suis sure que mes élèves continueront à être une source d’inspiration pour mes posts de grammaire. Les suggestions sont les bienvenues, bien sûr ! Et si vous voulez écrire quelque chose sur votre expérience avec la langue française ou la France (ou un autre pays francophone en fait) que vous aimeriez partager, je serai ravie de le corriger et de le partager sur ce blog. Niveau avancé exigé !

Je vais continuer à poster sur Instagram quotidiennement car créer ces posts me prend un peu moins de temps qu’écrire des articles.

Et si je parviens à mener mon projet à bout, je devrais avoir quelque chose d’intéressant à proposer aux apprenant·es de niveau avancé un jour.

Joyeuses fêtes de fin d’année si vous les fêtez. Bon courage si vous travaillez. Et à l’année prochaine !