Oldelaf

Cette semaine, une étudiante m’a parlé d’un artiste français que je ne connaissais pas. Même si j’essaie de me tenir au courant des nouveautés culturelles et de ce qui se passe en France en général, beaucoup de choses m’échappent. Mais grâce à mes étudiant·es, je découvre souvent des choses intéressantes.

Cette étudiante m’a donc parlé d’Oldelaf, qu’elle m’a dit trouver marrant, surtout sa chanson la tristitude. Je suis donc allée sur YouTube et en effet, j’ai bien rigolé. J’ai aussi découvert une chanson intitulée le subjonctif et je me suis dit que c’était celle que j’allais partager ici. Elle est pleine de fautes de grammaires intentionnelles, ça fait mal aux oreilles mais c’est drôle.

Si vous vous demandez ce qu’il veut dire quand il dit que les Anglais font des phrases en yaourt : on a une expression “chanter en yaourt” qui veut dire qu’on fait semblant de chanter anglais. Comme on ne comprend pas très bien les paroles, on chante en yaourt, on essaie de chanter quelque chose qui ressemble à ce qu’on entend. Ce que j’ai fait pendant de nombreuses années, avant de vraiment comprendre les paroles des chansons en anglais. Et que je fais encore de temps en temps en fait, car en anglais comme en français, j’ai vraiment du mal à comprendre ce que disent certain·es chanteur·euses. Et si je comprends, je suis incapable de me souvenir de toutes les paroles dans l’ordre ! Alors je fais du yaourt. Pourtant, je déteste les yaourts 🤷

Jeanne et le garçon formidable

C’est un film sorti en 1998, à une époque où je me posais beaucoup de questions existentielles. Je ne me rappelle pas si je l’avais vu à sa sortie, mais je me souviens qu’ils en parlaient à la télé et que j’étais fascinée par l’actrice, Virginie Ledoyen, que je trouvais magnifique et dont j’adorais la voix douce.

Je l’ai vu plusieurs fois depuis, sans être sure de quand était la dernière fois, et cette semaine, j’y ai repensé par hasard. Je ne sais pas ce qui m’y a fait penser, mais tout à coup, j’avais cette chanson dans la tête.

C’est une comédie musicale, mais je ne sais pas si comédie est vraiment juste car j’ai pleuré comme une madeleine à chaque fois que je l’ai vu. J’ai rigolé aussi, mais tout n’est pas drôle. C’est l’histoire de Jeanne, jeune femme en quête du grand amour qui collectionne les garçons en attendant de tomber sur le bon. Puis elle rencontre Olivier. Mais Olivier est malade.

Dans cette scène, il lui révèle sa maladie, en chanson évidemment. Il dénonce aussi un système qui exclut les personnes vulnérables. :

Mon cœur mon amour

J’ai dû écouter beaucoup de musique qui date un peu dernièrement car YouTube m’a suggéré cette chanson cette semaine. Je ne l’avais pas écoutée depuis des années mais elle me fait toujours autant rigoler.

Elle contient surement du vocabulaire que vous ne connaissez pas. Par exemple, dans l’ordre de la chanson :

  • dégouliner
  • se faire des mamours
  • donner la becquée
  • donner la gerbe
  • ça me laisse le cul par terre
  • la mièvrerie
  • éclater son forfait
  • tout court

Olivia Ruiz

C’est une chanteuse que j’avais dans ma playlist en 2005, mais je ne la connais pas très bien. J’aime beaucoup sa voix pourtant. Je suppose qu’elle est plus discrète que d’autres et moins présente dans les médias, ce qui fait que j’y ai été peu exposée. Je ne connais pas son travail récent mais j’aime beaucoup cette chanson.

Drôle de vie

Je suis tombée sur cette chanson par hasard l’autre jour et je l’avais déjà entendue, mais je ne l’avais jamais vraiment écoutée. Je n’ai jamais vraiment aimé cette chanteuse. Pas la personne, je ne la connais pas. Mais quand j’étais ado, il y avait une chanson d’elle qui passait toujours à la radio et je la détestais. Je n’aimais pas la mélodie, je n’aimais pas la voix et je n’aimais pas le prénom de la chanteuse pour des raisons personnelles. Donc, je ne me suis jamais intéressée à ce qu’elle faisait d’autre. Mais j’ai écouté cette chanson en boucle un soir récemment et je l’adore. Alors je la partage ici et j’espère qu’elle vous plaira 🙂

Carla Bruni

J’ai commencé à écouter Carla Bruni avant qu’elle ne devienne la femme de Sarkozy. Je vivais en Suisse à l’époque et je passais beaucoup moins de temps sur Internet que maintenant, alors je ne me rappelle pas exactement où je l’ai entendue pour la première fois, mais je sais que c’était avec la chanson Quelqu’un m’a dit que j’avais trouvé super belle. Elle est beaucoup moquée par les médias français pour ne pas avoir de voix, mais moi je la trouve superbe sa voix !

Je l’ai beaucoup écoutée l’année 2006. Je l’écoutais en boucle en fait. Sur mon lecteur mp3 de l’époque. Et la chanson que j’aimais le plus, c’était celle-ci :

En haut, très haut, plus haut

Il y a quelque temps, j’avais parlé du h français, parfois aspiré, parfois non aspiré, en donnant quelques exemples.

Ce h est très embêtant pour les étudiants car parfois, on peut faire l’ellipse et la liaison (l’hôtel, un hôtel /ɛ̃notɛl/), et d’autres fois, l’ellipse et la liaison sont interdites (le haricot, un haricot /ɛ̃aʁiko/).

Une erreur que j’entends très régulièrement et que j’ai entendue encore plus fréquemment ces derniers temps, sans vraiment comprendre pourquoi, concerne le mot haut.

Comment prononcez-vous en haut, très haut, plus haut ? Dites-vous le haut du mur ou l’haut du mur ? (un seul est correct !)

Si, comme certains de mes étudiants dernièrement, vous faites la liaison et l’ellipse, c’est une erreur !!!

On parle du haut des escaliers, du voisin d’en haut (en-o /ɛ̃-o/), on dit qu’on est monté très haut (trè-o /tʁe-o/) dans la montagne et qu’on aimerait aller plus haut (plu-o /ply-o/) la prochaine fois.

Pour vous aider, vous pouvez penser à la chanson de Tina Arena, Aller plus haut. Elle ne prononce pas tout parfaitement (les sons vocaliques sont un peu imprécis par moments) mais elle prononce correctement “plus haut” sans faire de liaison. Ecoutez-la plusieurs fois pour qu’elle vous reste en tête pour le reste de la journée et que cette règle reste ancrée dans votre mémoire ensuite ! 😉

Karin Clercq

J’ai lu un article parlant de cette artiste belge cette semaine qui m’a donné envie de l’écouter. Apparemment, elle a été prof de français un an à Bangkok il y a plus de 20 ans. Mais surtout, c’est une artiste qui évolue dans le monde du théâtre et de la musique et ce que j’ai écouté m’a beaucoup plu. En particulier cette chanson.

La grippe

J’ai découvert cette chanson aujourd’hui. Elle est en anglais, mais son titre est en français et c’est le nom du mal qui m’affecte depuis 4 jours. J’en ai marre !

J’ai une vie sociale assez limitée dans l’ensemble, ce qui me protège efficacement des virus en fait, et pour une fois que je vais à un concert, voilà le résultat. Le seul côté positif, c’est que j’ai pu regarder une série française sur Netflix pendant que je comatais sur le canapé car je n’étais pas en état de travailler. J’en parlerai bientôt car je l’ai adorée !