jour VS journée

Tout comme an et année, jour et journée semblent poser un problème aux étudiants, même ceux qui maîtrisent des points de grammaire bien plus complexes. 🤔

Essayons donc de faire un petit bilan de leurs utilisations.

On utilise jour :

  • avec toutes les expressions de quantité : un jour, cinq jours, 10 jours, 100 jours, 1000 jours, 10 000 jours, un million de jours, quelques jours, plusieurs jours, chaque jour, combien de jours, une vingtaine de jours
  • dans des expressions : un beau jour (= un jour quelconque), à ce jour, à la tombée du jour, à l’ordre du jour, en plein jour, etc

Un jour dure 24 heures. Jour est aussi le nom qui s’oppose à nuit.

On utilise journée :

  • avec demi : une demi-journée
  • après un adjectif : une belle journée, une longue journée, une mauvaise journée, une bonne journée
  • avant un adjectif : une journée magnifique, une journée inoubliable, une journée interminable, une journée ordinaire, une journée pluvieuse
  • après certaines prépositions : dans la journée, en début de journée, en fin de journée, au cours de la journée, au milieu de la journée

La journée est l’espace de temps entre le lever et le coucher du soleil.

Parfois, on peut utiliser jour ou journée sans que le sens de ce que l’on exprime ne change. Mais si vous voulez parler d’une durée de 24 heures, vous devez utiliser jour.

  • J’ai passé deux jours à Bordeaux. (= 48 heures)
  • J’ai passé deux journées à Bordeaux. (= du matin au soir seulement, pas les nuits)
  • Je suis malade depuis trois jours. (Ici, c’est impossible de le remplacer par journée, cela n’aurait pas de sens)
  • Les jours sont longs en été. = les journées sont longues en été.

Vous dites bonjour pour saluer quelqu’un, mais bonne journée pour souhaiter à quelqu’un de passer une bonne journée, au moment où vous dites au revoir.

an VS année

Comment choisir entre an et année, puisqu’ils signifient exactement la même chose ? C’est un mystère que nombre d’étudiants avancés n’ont toujours pas élucidé. 🙂

Pourtant, ce n’est pas sorcier, je vous le promets ! Lisez ce qui suit et vous ne direz plus jamais *toutes les quatre années 😉

On utilise an :

  • avec les nombres : un an, cinq ans, 30 ans, 100 ans, 596 ans, 1000 ans, 10 000 ans, 100 000 ans, 999 999 ans (mais à partir d’un million, on utilise années : un million d’années)
  • pour exprimer la fréquence : une fois par an, 10 fois par an
  • dans certaines expressions : le nouvel an, le premier de l’an, l’an 2000, l’an dernier, l’an prochain (on peut aussi dire l’année dernière et l’année prochaine)

On utilise année :

  • avec les expressions de quantité (autres que les nombres) : quelques années, plusieurs années, une vingtaine d’années, chaque année, combien d’années, des années, un grand nombre d’années, un millier d’années, trois millions d’années (millier et million sont des noms suivis de de, pas des nombres)
  • pour exprimer la fréquence : 1 année sur 2, 3 années sur 4…
  • après un adjectif : une bonne année, deux longues années, la quatrième année, une grande année, de belles années
  • avant un adjectif : une année formidable, une année interminable, des années inoubliables, une année difficile, une année mémorable
  • après certaines prépositions : dans l’année, en début d’année, en fin d’année, en cours d’année

Maintenant

Ce mot n’est pas évident à prononcer pour les apprenants de français car il contient deux voyelles nasales : /mɛ̃tǝnã/ ou plus souvent /mɛ̃tnã/.

Récemment, une de mes chères étudiantes qui vit à Paris m’a demandé de lui confirmer comment prononcer “maintenant” car elle était persuadée d’avoir entendu des Français le prononcer d’une façon qui lui semblait bizarre et elle voulait vérifier si c’était possible qu’elle ait bien entendu. Et elle avait bien entendu, en effet.

À l’oral, il n’est pas inhabituel que maintenant devienne quelque chose qui sonne comme “main-nan“. J’ai une amie proche qui le prononce ainsi et c’est quelque chose que j’avais remarqué chez certaines personnes quand j’étais enfant, parce que je trouvais cela très bizarre moi-même.

Si vous vivez en France ou avez l’occasion de passer du temps en France ou en compagnie de Français pendant quelque temps, je suis sûre que vous finirez par l’entendre aussi. Quand les Français parlent vite, beaucoup de sons disparaissent.

Essayez de prononcer ces phrases en jouant un peu avec la prononciation de “maintenant” :

  • J’ai bien mangé. Maintenant j’ai plus faim.
  • On y va maintenant ?
  • Elle a quel âge maintenant ?
  • Maintenant qu’il pleut, j’ai plus envie de sortir.
on entend le t
on n’entend pas le t