Dix pour cent

Plusieurs de mes étudiantes m’ont parlé de cette série. Je ne l’avais jamais vue car elle n’est pas sur Netflix en Espagne et le sujet ne m’intriguait pas assez pour que je la recherche ailleurs. J’ai eu l’occasion de la regarder récemment et je dois admettre qu’elle m’a plu. C’est une série qui parle du monde  très particulier des agents de stars. Je ne connais pas ce milieu et m’y intéresse habituellement peu, voire pas du tout, mais les histoires de chaque épisode sont captivantes. C’est une série remplie de personnages qu’il est difficile d’aimer au premier abord mais les dialogues sont amusants et intelligents, et j’aurais tendance à penser que les situations développées sont tout à fait fidèles à la réalité de cette industrie. C’est aussi l’occasion de découvrir des célébrités françaises car il y en a au moins une qui joue son propre rôle dans chaque épisode et cela peut être intéressant pour celles et ceux qui s’intéressent à tout ce qui est français.

La série s’appelle Dix pour cent car c’est la commission que prennent les agents sur les contrats des talents qu’ils représentent.

Gad Elmaleh

Je lis les journaux francophones et anglophones et je regarde des vidéos sur Youtube en anglais et en français, et même en espagnol et en japonais. Du coup, Google m’offre un flux assez  varié tous les jours sur mon téléphone. Cette semaine, Youtube m’a proposé cette vidéo de Gad Elmaleh dans une émission américaine qui m’a fait beaucoup sourire. J’aime bien cet homme car il a l’air vraiment sympa et je le trouve drôle en général. Bon acteur aussi. Très attendrissant dans Hors de prix, avec Audrey Tautou. Je ne connais pas tous les humoristes français, mais ce qui me plaît chez lui, c’est qu’il ne fait pas de politique, contrairement à beaucoup d’autres. Il me détend vraiment. Il essaie de se faire une place sur la scène des comédiens américains depuis plusieurs années, sans beaucoup de succès. Il y a une émission de radio américaine, This American Life, qui a raconté son histoire dans ce podcast. Très intéressant pour quiconque aime comparer et essayer de comprendre les différentes cultures. Un de ses sketches les plus connus, c’est celui de Brian. Il me fait beaucoup rire car il traite de l’enseignement de l’anglais à l’école française, et ce qu’il dit est tellement vrai !

 

Bienvenue à Marly-Gaumont

Je viens de me rappeler que j’ai aussi regardé ce film récemment. Il est sur Netflix sous le titre de “The African doctor“. Apparemment inspiré d’une histoire vraie, c’est un film très touchant qui m’a fait à la fois rire et pleurer. Il raconte l’histoire d’un docteur congolais, qui a fait ses études de médecine en France, et qui décide de s’installer dans un village français avec sa femme et ses deux enfants, pour lesquels il espère un meilleur avenir que s’ils grandissaient au Congo. Il voit la France comme une terre d’opportunités mais lui et sa famille vont devoir affronter des situations auxquelles ils n’étaient pas préparés et son optimisme va durement être mis à l’épreuve.

C’est une comédie, mais l’on peut deviner que la véritable histoire n’a probablement pas été aussi drôle et l’on ne peut s’empêcher d’admirer cet homme pour sa détermination et sa gentillesse.

Nos chers voisins

Je vis en Espagne. Il y a certaines choses que j’aime beaucoup. Comme le climat et… J’ai du mal à trouver autre chose aujourd’hui, à vrai dire. Mais il y a d’autres choses que j’aime beaucoup moins, et je pourrais en dresser une liste un peu plus longue. Je m’en tiendrai aux voisins cependant. Mes chers voisins. Il y a ceux qui fument dans les couloirs de l’immeuble, l’acteur sans travail qui joue de la guitare à longueur de journée en chantant très mal et toujours la même chose (mais ouf, il a enfin déménagé), les personnes âgées un peu dures de la feuille qui tiennent des réunions dans les couloirs et parlent très fort, et il y a les voisins du dessus qui n’ont pas l’air d’avoir conscience d’avoir des voisins en dessous (ou qui s’en moquent éperdument) et qui déménagent leurs meubles tous les soirs vers minuit et tous les matins vers six heures. Que font-ils exactement ? Mystère. Mais en tout cas, ça fait beaucoup de bruit et c’est terriblement horripilant ! Du coup, je dors avec des écouteurs dans les oreilles, ça atténue le bruit. Je sais qu’il y a beaucoup de personnes qui comprennent mon irritation car tous les gens que je connais qui vivent ou ont vécu en immeuble ont subi des nuisances de voisinage. Partager nos histoires nous amuse et nous réconforte dans le fait que nous ne sommes pas seuls dans cette situation. J’essaie de me consoler en me disant que j’ai de la chance que ma voisine du dessus ne porte pas de talons hauts et qu’aucun de mes voisins n’ait de chien qui aboie nuit et jour. Et je rêve du jour où je pourrai vivre dans une maison, sans voisins du dessus !

Cela me détend aussi beaucoup de lire cette compilation de petits messages entre voisins. Je la partage toujours avec mes élèves quand nous abordons ce thème. Rires assurés !