Liaison facultative : nom pluriel + adjectif

Si la liaison entre un nom au singulier et l’adjectif qui le suit est interdite (voir ce post si vous avez des doutes), celle entre un nom au pluriel et l’adjectif qui le suit est facultative. En d’autres termes, libre à vous de la faire ou non !

Dans les phrases suivantes, vous pouvez décider de faire la liaison ou de ne pas la faire :

  • Je n’aime pas les biscuits américains.
  • Ce sont des personnes aimables.
  • Vous avez des enfants adorables.
  • Je vais bientôt rendre visite à mes amis indiens.
  • J’aime les chaussures élégantes.

En général, on dit que plus il y a de liaisons, plus le style est soutenu, et vice versa. Pour les phrases ci-dessus, personnellement, j’aurais tendance à ne pas faire la liaison, à part peut-être pour la deuxième. Je ferais peut-être plus facilement la liaison dans un contexte plus sérieux et formel, mais au quotidien, je ne fais pas ces liaisons.

Liaison entre le verbe et son complément

Normalement, on ne fait pas la liaison entre un verbe et son complément. J’entends parfois mes étudiant·e·s la faire et j’ai décidé de réviser un peu cette règle car j’avais des doutes. J’ai tendance à ne jamais la faire, mais apparemment, si elle est généralement interdite, elle est aussi facultative avec certains verbes. D’après certaines sources, elle serait même seulement interdite après un verbe conjugué à la deuxième personne du singulier (tu).

Mais prenons par exemple cette phrase très simple :

  • Il sort avec moi ce soir.

Si je fais la liaison, on va entendre : ils sortent avec moi ce soir.

Je serais donc d’avis à ne pas faire la liaison.

Elle serait facultative après certains verbes, tels que être, aller, avoir, devoir, vouloir, pouvoir, falloir, etc. C’est-à-dire que les phrases suivantes peuvent être prononcées avec ou sans liaison :

  • Nous sommes en sueur d’avoir trop couru.
  • Tu veux un dessert ?
  • Il faut accepter la critique si elle est constructive.
  • On doit étudier longtemps pour devenir médecin.

Faites donc comme bon vous semble ! Moi, je continuerai à ne pas la faire !

Liaison avec les prépositions CHEZ, EN, SANS

Il fut un temps où la liaison était automatiquement obligatoire après ces trois prépositions, mais avec le temps, elle est devenue facultative dans un certain nombre de cas. En d’autres termes, vous pouvez choisir de faire la liaison ou non. Faire la liaison indique généralement un langage plus soutenu.

Mais attention, dans certains cas, la liaison est toujours obligatoire (jusqu’à ce qu’elle devienne facultative un jour probablement).

Elle est, à ce jour, encore obligatoire dans les cas suivants :

  • chez + pronom
  • en + pronom
  • en + nom
  • sans + nom

Entrainez-vous :

  • Je suis allée chez eux la semaine dernière.
  • Elle a ça en elle, c’est inné.
  • Elle habite en Espagne en été et en Australie en hiver.
  • Ils sont dans une relation sans amour.