Retourner, rentrer ou revenir ?

  • J’avais prévu de retourner au Japon cette année, mais je n’ai pas pu à cause de la pandémie.
  • Je n’ai aucune envie de retourner en Chine.
  • Cette robe est trop grande. Il faut que je retourne au magasin pour l’échanger.
  • Mon mari rentre du travail vers 17h tous les jours.
  • Je suis rentrée de vacances hier soir.
  • Je rentre à Londres tous les étés.
  • Elle a vécu 10 ans en Inde avant de décider de rentrer en France.
  • Je vais acheter du pain, je reviens dans cinq minutes.

Suffisamment d’élèves confondent ces verbes pour que j’en fasse enfin un post.

Retourner quelque part, c’est aller à nouveau dans un endroit où l’on est déjà allé, sans l’idée de faire un mouvement inverse.

Rentrer quelque part, c’est revenir dans un endroit où l’on vit ou que l’on considère comme son lieu d’attache, après une absence. Par exemple, Londres est la ville où j’ai passé le plus d’années de ma vie d’adulte, alors quand j’y vais, je dis que je rentre à Londres, qui pourtant n’est pas la ville où j’ai grandi.

Revenir quelque part, c’est l’idée qu’on quitte un point de départ et qu’on fait le chemin inverse.

Ces 3 verbes ont d’autres traductions possibles, que vous pouvez chercher dans un dictionnaire, mais les erreurs des apprenant.e.s se retrouvent surtout quand ils expriment un mouvement concret, dans les traductions de go back, go again, come back, etc.